Les signes précoces

Des signes précoces doivent alerter les parents et les conduire à se renseigner, qui peuvent être par exemple :




- Un langage "en retard"

- Un manque d'intérêt pour les autres, adultes et enfants

- Pas de pointage du doigt

- Des centres d’intérêts restreints et souvent atypiques

- Un regard fuyant

- Des crises de colère ou d'angoisse, refus du changement, besoin de routines et de rituels

- Des troubles importants du sommeil, de l'alimentation

- Des jeux répétitifs, ou mouvements bizarres des yeux, du corps, des bras, des mains (flapping)



Un diagnostic et une prise en compte précoce de ces troubles est essentielle, la plasticité du cerveau permet en effet de limiter le caractère envahissant de ces troubles et de permettre à l'enfant d'acquérir une meilleure autonomie.

Il n'est jamais trop tard pour agir.